Blog

TOLSA participe au projet BeonNAT

TOLSA participe au projet BeonNAT

Le projet BeonNAT vise à démontrer la viabilité de l’utilisation de terres marginales comme source de biomasse forestière pour la production de produits biologiques à haute valeur ajoutée, en faisant pousser des espèces d’arbres et d’arbustes sous-exploitées sur des terres marginales d’Allemagne, de Roumanie et d’Espagne. Le projet BeonNAT contribuera également à la protection de la biodiversité et améliorera la fertilité des sols et les stocks de carbone organique. En plus de fournir d’excellentes opportunités économiques à l’économie européenne axée sur la biotechnologie, il créera également de nouveaux emplois dans les zones rurales, permettant ainsi de réduire le risque de dépeuplement.

Ce projet bénéficie des fonds de l’entreprise commune (JU) d’industries axées sur la biotechnologie par la convention de subvention numéro 888003. La JU est financée par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne et le Consortium des industries axées sur la biotechnologie.

À propos du projet BeonNat

BeonNAT est un projet visant à développer des produits innovants à partir de biomasse végétale sous-utilisée, qui serviront de matière première pour l’industrie de la biotechnologie. La biomasse proviendra d’arbustes, d’arbres et d’autres espèces ligneuses. La portée du projet couvrira depuis la culture et la récolte d’espèces sélectionnées, à l’extraction et la purification d’huiles et d’extraits végétaux, la fabrication du papier, la production de biocharbon et de carbone actif, entre autres.

La matière première utilisée pour l’obtention des produits biologiques proviendra d’espèces cultivées, mais aussi d’espèces sauvages. La recherche et la sélection d’espèces sous-utilisées ayant le potentiel de générer des produits organiques répondant à des exigences écologiques strictes et ayant une composition chimique adéquate, constitue l’un des principaux objectifs de ce projet. Les espèces récoltées seront la source de la biomasse utilisée par les différentes sociétés constituant le consortium du projet BeonNAT pour le traitement et la production des nouveaux produits axés sur la biotechnologie.

Le consortium étudiera la façon d’exploiter les terres marginales et sous-utilisées, ainsi que le potentiel des espèces d’arbres et d’arbustes à pousser de façon adéquate sur les terres sélectionnées. Les capacités biochimiques et écologiques de la biomasse récoltée et son potentiel en tant que matière première pour les processus industriels impliqués seront également analysés.

En outre, une comparaison sera effectuée entre la biomasse récoltée d’espèces cultivées et celle d’espèces sauvages. En parallèle, le consortium étudiera les meilleures conditions de sol initiales, les techniques de culture et de récolte et les technologies et autres facteurs affectant la qualité et le volume des récoltes. Durant le traitement de la biomasse récoltée, la possibilité d’optimiser les processus de raffinage et de purification sera étudiée.

Les produits biologiques innovants fournis par BeonNAT seront développés sous la forme de différents work packages (WP) : huiles essentielles et extraits végétaux (WP3), bioplastiques pour les emballages (WP4), biocharbon et carbone actif (WP5), nouveaux absorbants pour l’industrie animale (WP6), pulpe de cellulose et agglomérats (WP7).

Un facteur clé du succès de ce projet réside dans l’analyse précise des processus impliqués. Les premiers lots seront exploités à une échelle pilote, tandis que, simultanément, la façon de les déployer à échelle industrielle sera étudiée, afin d’augmenter la productivité et de diminuer les coûts associés. Toutes les actions seront menées dans le but d’obtenir une performance maximale et de prioriser la durabilité dans toutes les étapes du projet.

BeonNAT durera 60 mois et a reçu des subventions du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne, notamment concernant l’appel H2020-BBI-JTI-2019. Les coûts totaux sont estimés à 5 686 476,25 € et le projet obtiendra un financement de 4 980 430,28 €. Ce projet a reçu des subventions du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne par la convention de subvention numéro 888003.

Partenaires du projet BeonNAT

Le consortium est composé de seize organisations originaires de sept pays. CIEMAT (coordinateur du projet) (Espagne), FUNDACION CENTRO DE SERVICIOS Y PROMOCIÓN FORESTAL Y DE SU INDUSTRIA DE CASTILLA Y LEÓN (Espagne), CONSORZIO PER LA RICERCA E LA DIMOSTRAZIONE SULLE ENERGIE RINNOVABILI (Italie), AIMPLAS (Espagne), LEIBNIZ INSTITUT FUER AGRARTECHNIK UND BIOOEKONOMIE (Allemagne), BRANDENBURGISCHE TECHNISCHE UNIVERSITAT COTTBUS-SENFTENBERG (Allemagne), UNIVERSITATEA STEFAN CEL MARE DIN SUCEAVA (Roumanie), INSTITUTO POLITECNICO DE BRAGANCA (Portugal), CONTACTICA S. L. (Espagne), IDOASIS 2002 S.L. (Espagne), EL JARPIL S.L. (Espagne), ENVIROHEMP S.L. (Espagne), NNFCC LIMITED (Royaume-Uni), LABORATORIOS MAVERICK S.L. (Espagne), ASOCIACION PARA LA CERTIFICACION ESPAÑOLA FORESTAL (Espagne) et TOLSA (Espagne).

Proyecto BeonNAT